Le mot du Président

Laurent Munerot
Président de la CMA Essonne

« N’attendez pas de rencontrer des difficultés pour déclencher le dispositif Rebond artisanat 91 », prévient Laurent Munerot, le président de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de l’Essonne (CMA Essonne). Ce nouveau dispositif se veut d’abord un outil de prévention des difficultés et d’accompagnement des entreprises artisanales à s’adapter aux évolutions du marché....

Lire la suite...
Partenaire de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de l’Essonne (CMA 91), l’Association des Experts-Comptables et Commissaires aux comptes de l’Essonne (AECC 91) mobilise ses adhérents pour conseiller les artisans du département dans le cadre du dispositif Rebond artisanat 91. 
 
Les chefs d’entreprise artisanale qui activent le dispositif Rebond artisanat 91 ont la possibilité, s’ils le souhaitent ou si leur situation le justifie, de rencontrer un expert-comptable près de chez eux. Confidentiel, ce premier rendez-vous avec un professionnel membre de l’AECC 91 est gratuit pour les artisans. L’occasion d’établir un pré-diagnostic des éventuelles difficultés rencontrées et de recevoir des conseils pratiques pour la gestion quotidienne de son activité. Une collaboration plus suivie pourra ensuite être envisagée. 
 
« Si l’artisanat recouvre des activités très diverses, nous constatons des problèmes récurrents chez un certain nombre d’artisans, observe Jean-Pierre Moisset, le président de l’AECC 91. D’abord, le tarif des prestations n’est pas toujours bien fixé dans la mesure où les artisans n’intègrent pas l’ensemble des composantes à prendre en compte et donc se retrouvent, sans le vouloir, à brader leur service ». Le président de l’AECC 91 de constater aussi des « problèmes dans le suivi du compte client, également dans le calcul des différents taux de TVA ou encore d’anticipation des charges sociales pour les artisans soumis au Régime social des indépendants (RSI) ». 
 
Une concurrence profitable en termes de prix pour les artisans
 
L’AECC 91 compte une centaine d’adhérents répartis dans toute l’Essonne, soit environ les trois quarts des experts-comptables du département. Si une part significative d’artisans a aujourd’hui recours à leurs services, certains hésitent à se faire accompagner à l’année, parfois pour des considérations financières. Sur ce point, Jean-Pierre Moisset se veut rassurant : « Nous connaissons les difficultés des artisans. En participant bénévolement au dispositif Rebond artisanat 91, les experts-comptables veulent les sensibiliser à l’intérêt qu’ils ont de faire appel à leurs services. Il y a beaucoup d’experts-comptables et, même si la profession est réglementée, entre eux s’exerce une concurrence positive en termes de prix pour les clients. »
 
L’AECC 91 encourage les artisans à rencontrer plusieurs professionnels membres, non seulement pour comparer les tarifs pratiqués, mais surtout pour trouver l’expert-comptable avec qui travailler à l’année. L’association promeut également l’utilisation de logiciels qui faciliteront la conduite des activités artisanales au quotidien, en même temps qu’ils simplifieront les modalités d’échange avec son expert-comptable. 
 

Témoignages de partenaires


partenaires 03

www.cm-essonne.fr