Le mot du Président

Laurent Munerot
Président de la CMA Essonne

« N’attendez pas de rencontrer des difficultés pour déclencher le dispositif Rebond artisanat 91 », prévient Laurent Munerot, le président de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de l’Essonne (CMA Essonne). Ce nouveau dispositif se veut d’abord un outil de prévention des difficultés et d’accompagnement des entreprises artisanales à s’adapter aux évolutions du marché....

Lire la suite...

Interview du directeur départemental de La Banque de France Jean-Luc Aubanel

Problème de financement : dans quels cas saisir le Médiateur du crédit ?
Interview réalisé dans le cadre de l’action Rebond Artisanat 91 portée par la CMA Essonne.
 
Installée pendant la crise financière de 2008, la Médiation du crédit concerne, aujourd’hui encore, toutes les entreprises qui se voient refuser l’octroi d’un prêt de la part d’établissements bancaires ou d’assureurs crédit, estimant pourtant répondre aux conditions pour l’obtenir.
 
Chaque année, une soixantaine d’entreprises essonniennes saisissent le Médiateur du crédit. La plupart du temps (95 % des saisines), il s’agit d’entreprises qui rencontrent des difficultés de financement professionnel liées à des besoins de crédit à court terme ou pour combler un découvert. Dans plus de la moitié des cas, les montants des encours sont inférieurs à 50 000 euros. Condition indispensable pour saisir le Médiateur du crédit, tous les établissements concernés ont au préalable essuyé un refus de la part de leur banque ou de leur assureur crédit.
 
La Médiation du crédit est ouverte à toutes les entreprises, quelle que soit leur taille. Les artisans sont donc directement concernés. Les petites entreprises sont d’ailleurs les plus nombreuses à saisir le Médiateur du crédit. En effet, selon La Banque de France, qui pilote le dispositif depuis Evry pour l’Essonne, plus de 90 % des entreprises en médiation comptent moins de 50 salariés. Ce sont des entreprises du commerce pour 25 % d’entre elles et du BTP pour 20 %. 
 
Concrètement, les chefs d’entreprise artisanale qui souhaitent saisir le Médiateur du crédit doivent déposer leur demande sur le site Internet (national) de la Médiation du crédit : www.mediateurducredit.fr. Leur dossier sera ensuite transmis par voie informatique à La Banque de France, à Evry. Les services de cette dernière sont chargés d’instruire la demande. Le chef d’entreprise sera éventuellement contacté pour plus de précisions dans son dossier. Si celui-ci est éligible à la Médiation du crédit, La Banque de France se mettra alors en relation directe avec le ou les banquiers concernés. Si nécessaire, des réunions tripartites peuvent être organisées dans ses locaux. Mais, le plus souvent, la médiation se fait à distance, par messagerie ou par téléphone.
 
Avant de saisir le Médiateur du crédit, penser à…
 
« Les Médiations du crédit durent de quelques semaines à quelques mois, s’il est nécessaire que l’entreprise apporte des informations complémentaires, comme une situation intermédiaire validée par son expert-comptable », indique Jean-Luc Aubanel, le directeur départemental de La Banque de France. Et de rappeler aux chefs d’entreprise que, avant de saisir le Médiateur du crédit, « il ne faut pas hésiter à s’entourer de conseils de tiers de confiance, notamment s’adresser à la CMA Essonne (contact Serge Maintier : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ) pour préparer la démarche en amont, voire pour éviter le recours à la Médiation du crédit en apportant au banquier les éléments dont il a besoin pour prendre position ».
 
Plus largement, le directeur départemental de La Banque de France préconise de « ne pas attendre d’être “le dos au mur“ pour réagir. Egalement ne pas hésiter à contacter les différents partenaires de l’entreprise lorsque la trésorerie se resserre, ainsi que les organismes sociaux ou les services des impôts. Ces démarches doivent être indiquées au banquier afin de lui montrer que, même si la situation est difficile, elle est prise en main ».
 

Contact presse : CMA Essonne :
Service communication / Sandrine Charles :
tel 01.69.47.54.22. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. / http://www.cm-essonne.fr

 

Témoignages de partenaires


partenaires 03

www.cm-essonne.fr